dimanche 27 novembre 2016

FRANCE: Primaires de la droite - 2

Que de bonnes nouvelles au dépouillement  de ce second scrutin! Ben oui, l'intérêt de la gauche n'est pas de voir face à elle le candidat de la droite le plus efficient. Par delà cette évidence il est également appréciable que la proximité de Fillon avec l'extrême droite siphonnera bien des voix à cette dernière, lui ôtant autant de chances de figurer au second tour. Cette consanguinité suffira-t-elle à générer l'union de la gauche de gauche? Si nos leaders ne sont pas trop stupides...

Enfin, si nous envisageons nos luttes à venir, rien de tel qu'un réac confirmé pour booster nos actions, reprendre possession de la rue, battre en brèche l'idéologie libérale et, in fine, neutraliser les lieux de pouvoir. Ce résultat est une chance pour la gauche de gauche, encore faut-il qu'elle se rassemble et convainque une part maximale de l'électorat P$ de l'incongruité de la sociale démocratie.

Concernant l’honnêteté du bedeau présidentiable, en voici un exemple ICI
Concernant le premier tour voir ICI

vendredi 25 novembre 2016

FIDEL CASTRO

«Una revolución es algo así como destruir un viejo edificio para construir un edificio nuevo, y el nuevo edificio no se construye sobre los cimientos del edificio viejo. Por eso, un proceso revolucionario tiene que destruir para poder construir. [...] 
Una revolución es una lucha a muerte entre el futuro y el pasado.» (1961)
Fidel CASTRO: 13.08.1926 → 25.11.2016.
Jusqu'à la victoire, commandant !
«Une révolution c'est comme détruire un vieil immeuble pour construire un nouveau bâtiment, et le nouveau bâtiment ne se construit pas sur les fondations du bâtiment ancien. C'est pourquoi, un processus révolutionnaire doit détruire pour construire. [...] 
Une révolution est une lutte à mort entre le futur et le passé.» (1961)

dimanche 20 novembre 2016

FRANCE: Primaires de la droite.

L'intitulé de ces "élections" prête déjà à sourire: "les primaires du centre et de la droite", sachant que le "centre" est indubitablement à droite et que le P$, en l'occurrence non évoqué, itou! Dans ces conditions, que reste-t-il en dehors de la droite? Le Front National? Evidemment non! L'objectif est atteint, la droite relève du sens commun, la gauche n'est qu'artifices,  foutaises...

Nonobstant il est toujours amusant de contempler les candidats majordomes se disputer le poste auprès de leurs futurs employeurs, à savoir ces membres de la classe dominante qui, certes, affichent une détermination commune à défendre leurs privilèges mais n'en demeurent pas moins les concurrents impitoyables que leur impose leur dogme libérale.

samedi 12 novembre 2016

Trump, c'est vous qui l'aurez voulu !

Une photo qui en dit long sur le personnage...
Et si nous nous étions tous trompés?...


Les commentaires vont bon train dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’événement est en effet un storytelling (mise en récit) de choix apte à émoustiller toutes les clientèles, des lecteurs de "Capital" à ceux de "Voici" en passant par "L’Anticapitaliste" du NPA. Tout est dit et son contraire, les faiseurs d’opinions et d'embrouilles s’en donnent à cœur joie.

mercredi 9 novembre 2016

TRUMP ? Relativisons et positivons!


L’heure est aux cris d’orfraie, tous les médias, tous les analystes politiques enchérissant dans le catastrophisme, qui hurlant au loup, qui gueulant au charron, chacun s’offusquant du choix d’un peuple qui, le capitalisme étant ce qu’il est, ne se voit offrir comme alternative que la peste ou le choléra. L’un des deux a gagné, quelle surprise !...

Nous assistons ici à la défaite des partis de l'alternance, républicains et démocrates, blancs-bonnets et bonnets-blancs, et c'est l'extrême droite qui a gagné sous bannière républicaine, la plus compatible en l’occurrence. C’est peu ou prou le même scénario que pour le brexit où l’establishment européiste a été désavoué. Il est hélas à craindre qu’un remake de cette comédie soit joué en France en 2017… au profit du Front National.

vendredi 28 octobre 2016

Blocage wallon contre la signature du CETA

Nous focalisons volontiers, non sans raison, sur les tribunaux d'arbitrage que tente d'imposer le CETA mais trouvons normal, sinon même sympathique, l'abolition des droits de douane si chère aux néocons. Or les deux mesures participent au même plan de marginalisation de l'Etat, la première au niveau juridique et la seconde au niveau fiscal.

Ce ne sont donc pas que quelques détails qu'il faut remettre en cause mais l'ensemble de cet "accord". Monsierur Magnette, président de la Wallonie, ne le voit pas ainsi et se dit prêt à signer après quelques palabres qui lui auront permis au passage de redorer son blason socialiste face à un PTB (gauche véritable) montant.

jeudi 20 octobre 2016

MANIFESTATION DES POLICIERS.

La stratégie est limpide → reprendre la rue à la gauche avec "manif pour tous" et les flic. Pendant ce temps la CGT abandonne le terrain en reportant le "combat" dans les entreprises, soit exactement ce que veut imposer la loi travail. La contre-révolution en marche, extrême droite en tête, voila de quoi le P$ a accouché.



mercredi 31 août 2016

TAFTA enterré?... Pensez-vous!

Non seulement le rejet du TAFTA n'est pas garanti vu la nécessité d'une approbation à l'unanimité des 28 pays européens mais le CETA (accord Canada/UE) ne vaut guère mieux. Le premier semble en fait momentanément sacrifié afin de sauver le second et sera remis sur la table lorsque la configuration politique en Europe et aux États-Unis sera plus favorable, par exemple après la mise en place de nouveaux gouvernements suite aux élections.
Les principaux dangers du TAFTA se retrouvent en effet dans le CETA : mise en place d’une cour d’arbitrage privée qui permettra aux multinationales canadiennes (et à la majorité des multinationales américaines possédant des filiales au Canada) d’attaquer les États européens pour toute politique publique mettant en cause leurs profits, suppression des tarifs douaniers agricoles, abaissement des normes environnementales européennes, privatisation croissante des services publics etc...

mercredi 17 août 2016

Burkini


Le wahhabisme est une mouvance d'extrême-droite des plus répugnante, merci à la gauche dont je suis de s'en souvenir!




« Ne soyons pas naïfs sur le symbole de cette étoffe » 
par Aalam Wassef — Libération le 17 août 2016

vendredi 10 juin 2016

EURO 2016

Le foot c'est un mois... pour certains et probablement une minorité,
la loi travail c'est à vie pour toutes et tous... moins 1%.



dimanche 15 mai 2016

Plutôt qu'une contre-manifestation mercredi 18 mai, il serait je crois plus judicieux de se mêler massivement à celle des flics, ce qui torpillerait leur slogan "stop à la haine anti-flics" et les interpellerait sur le fait qu'ils sont tout aussi concernés que nous par la loi travail.




vendredi 15 avril 2016

Directive "Secret Affaires" votée...

Avec la directive sur le "Secret Affaires" toute entreprise pourra arbitrairement empêcher la divulgation de toute information touchant à ses intérêts économiques. Ainsi n'aurions nous jamais entendu parler des scandales financiers de Luxleaks et du vaccin Gardasil, des pesticides de Monsanto ni même des Panama Papers si cette directive avait été adoptée plus tôt.

Cette directive a été votée au parlement européen ce jeudi 14 avril 2016.
Pour ceux qui croyaient encore que la notion de gauche et de droite est obsolète, voici un tableau explicite concocté par Nicole Ferroni. A noter les trois députés P$ qui ne savent plus trop où ils habitent...  
→ https://www.facebook.com/nicoleferroniofficiel/?fref=photo&hc_location=ufi




Bloquons la loi ET le travail !


vendredi 1 avril 2016

Mémento du manifestant


Se protéger des lacrymos
Conseils d'urgence en cas de violence policière
Conseils juridiques en cas d'arrestation
Flics infiltrés → DANGER!

Live République "Nuitdebout"
voir onglet "Manifs"

samedi 12 mars 2016

APPEL POUR UNE RUPTURE AVEC L'UE

Quitter l'Union Européenne est le premier acte, incontournable, pour une émancipation de l'Europe elle même face à l'impérialisme anglo-saxon et son idéologie libérale. Restera ensuite, en interne et en guise de plat principal, le nettoyage de nos institutions politiques, économiques et médiatiques, ceci sous les coups de boutoir de la finance internationale.

Autant dire que ce ce ne sera pas une sinécure et que seule une mobilisation populaire internationale peut permettre de poser les premiers jalons d'une société équitable ici et là dans l'espoir d'étendre la subversion et de venir enfin à bout de ce système qui ne peut glisser que vers un cataclysme - au choix - écologique et/ou social et/ou nucléaire...




Un appel qui ne passera pas inaperçu...

mercredi 9 mars 2016

FLICS INFILTRES → DANGER !

Pour les plus jeunes qui ne connaissent pas le rôle des appariteurs: 
Ils repèrent tout d'abord les meneurs afin de pouvoir les neutraliser, eux ou leurs copains robocops.
Ensuite ils se font les rapporteurs de l'état d'esprit des manifs, en quelque sorte ils estiment le poids de la contestation et sa détermination, infos qui remontent au préfet et au ministère pour la suite des mouvements. 

Ne doutons pas que ce gouvernement a peur et qu'il a réellement besoin de faire la différence entre une fronde estudiantine ou lycéenne et un mouvement social de fond. Ceci afin d'ajuster sa politique. Ensuite, et c'est très sérieux, lorsqu'on a besoin de casser une manif on la rend "dangereuse ", c'est à dire qu'on va invoquer les soi-disant casseurs. Les appariteurs en civil n'hésitent pas à casser du matériel urbain ou à fomenter des bagarres au sein des cortèges. ..

Ouvrez l’œil, ouvrez les deux et, en cas de doute, faites en part aux gens du service d'ordre des syndicats !

Petit flash back pour nous préparer à la manifestation du 9 mars.Attention aux agents infiltrés !
Posté par Fucking the New World Order sur dimanche 6 mars 2016

dimanche 28 février 2016

Retour au XIXème siècle...

Le Code du Travail → 1,5 kg, 3.900 pages, vous vous rendez compte?
C'est tout simplement FAUX ! (voir vidéo → 0:42)
Il compte en réalité 675 pages de lois et 3.300 pages de commentaires.


De plus la "complexité" de ce code ne serait due qu'aux prétentions multiples des travailleurs, jamais à celles des employeurs bien entendu...

vendredi 12 février 2016

LE TRAVAIL ET LA MACHINE

Que la machine libère l'humain des tâches ingrates n'est pas un problème, que du contraire; c'est la récupération de cette libération par le libéralisme et sa recherche obsessionnelle du profit qui vampirise tous les bénéfices de cette mutation.

dimanche 7 février 2016

L'univers surréaliste des inégalités...

Bernard Arnault, l'homme le plus riche de France, a vu sa fortune augmenter de 9,27 milliards d'euros en 2015. C'est comme s'il gagnait 10.000 € par minute!
Les ouvrières de Poix-du-Nord (59), qui fabriquaient les costumes Kenzo, étaient payées au Smic, soit environ 20.000 € par an (avec les cotisations retraites, chomage, etc...). En une année de travail, elles touchaient l'équivalent de deux minutes de leur PDG ! Et il aurait fallu qu'elles cousent 463.500 ans pour accumuler autant que Bernard Arnault en douze mois. C'est-à-dire l'âge du feu ! Depuis que l'homo erectus a commencé à se dresser.

vendredi 20 novembre 2015

Un exemple de manipulation des masses.



Créer des problèmes pour susciter la réaction du peuple qui deviendra lui-même demandeur des solutions déjà programmées. 
Les lois sécuritaires ont toujours besoin d'insécurité pour étouffer les libertés. 
De plus faire appel à l'émotionnel des individus pour shunter l'analyse rationnelle, leur sens critique, permet d'accéder à leur inconscient et d'y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, des comportements etc...


Et dire que c'est aussi simple que ça !

vendredi 25 septembre 2015

LE PILLAGE DU PATRIMOINE NATIONAL GREC


Aussi anachronique que cela puisse paraître un pays développé, qui plus est source de notre civilisation, est actuellement dépouillés au-delà de l’imaginable. Bien qu’engagée via des méthodes comptables présumées plus soft cette curée est comparable à celles des conquêtes barbares, colonialismes occidentaux inclus.


Ne nous berçons pas de l’illusion d’être à l’abri de ce genre d’agression, tout porte à croire qu’en tant que pays méditerranéen nous serons bientôt directement concernés. Certains qualifieront cette offensive d’anglo-saxonne, il serait peut-être plus judicieux de considérer qu’elle est menée par une classe dominante avide composée d’une majorité… d’anglo-saxons. Leurs valets sont déjà dans la place, leurs plans déjà dans les textes, ou en passe de l’être.


lundi 31 août 2015

UN FRONT AU-DELÀ DES CLIVAGES HABITUELS ?

Selon Jacques SapirUn débat s’est engagé ces dernières semaines au sujet de la possibilité de réunir des "fronts de libération nationale" pour lutter contre le système politique qui s’est constitué autour de l’euro. C’est un débat qui prend progressivement de l’importance."

" En France, le 26 septembre 2015 se tiendra une réunion entre Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre, Jean-Luc Mélenchon, dirigeant du Parti de Gauche, Arnaud Montebourg, membre du PS et ancien ministre, et Nicolas Dupont-Aignan, président du parti néo-gaulliste Debout la France. Des initiatives similaires auront lieu cet automne en Italie et en Espagne." (voir l'article de J. Sapir)



Voici donc l'offensive socio-libérale new-look activée. Le P$, à l'instar du PASOK il y a peu, égraine ses derniers mois de parti d'alternance, la relève se met en place. Tomber dans ce piège est faire décidément peu de cas de l'affaire SYRIZA qui, mine de rien, constitue un événement clé dans l'histoire de l'Europe et de l'impérialisme capitaliste.

jeudi 9 juillet 2015

DETTE GRECQUE vs DETTE ALLEMANDE

Wolgang Schäuble: 
"La dette grecque n'est pas comparable avec celle de l'Allemagne après 1945"



Le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, a rejeté toute comparaison entre la dette de son pays après 1945, largement effacée par les Alliés dont les grecs en 1953, et l'endettement actuel de la Grèce.

Effectivement Mr Schäuble, la différence qu'il y a entre la dette grecque et celle de vos parents est d'importance,
elle réside dans le fait que la première ne résulte ni d'une agression délibérée ni d'un crime contre l'humanité !!! 

dimanche 28 juin 2015

GAZA - Flottille de la Liberté

Samedi 27 juin 2015, Marianne de Göteborg se situait à 279 miles marins (450 km) de la bande de Gaza.
Le capitaine Joel Opperdoes signale qu'un navire non identifié et qu'un avion sont apparus près de son bateau, tous deux apparemment chargés d'une mission de reconnaissance. Navire et avion ont disparu autour de 17 heures ce samedi selon le capitaine.

Marianne de Göteborg



Le visage hideux de l'occupation...

jeudi 25 juin 2015

UBER

C'est quoi UBER? Une entreprise californienne qui précède les accords de TAFTA, à savoir qu'elle se moque des lois et décisions des Etats dans lesquels elle opère et sera la première à attaquer ces derniers dès que ces accords seront signés.



Les taxis sont ce qu'ils sont, avec leurs défauts et leurs qualités, ils s'acquittent de tous les frais sociaux plus la licence et tout cela devrait être balayé par cette concurrence sauvage dont rêvent les néocons ???

Oui il y a de gros réacs parmi les taxis, mais pas que, et ce n'est pas en ne côsant qu'avec les siens que la gauche parviendra à se faire entendre!

vendredi 19 juin 2015

LA VÉRITÉ SUR LA DETTE GRECQUE

Commission d'audit de la dette grecque
Intervention d'Eric Toussaint, Athènes le 17 juin 2015


Synthèse du rapport de la Commission pour
LA VÉRITÉ SUR LA DETTE GRECQUE
publié le 18 juin 2015 par Vangelis Goulas


En juin 2015, la Grèce se trouve à un carrefour. Elle doit choisir entre la poursuite des programmes d’ajustement macroéconomiques imposés par ses créanciers ou briser les chaînes de sa dette. Cinq ans après le début des programmes d’ajustement, le pays reste plongé dans une grave crise économique, sociale, démocratique et écologique. La boîte noire de la dette n’a pas été ouverte. À ce jour, aucune autorité, grecque ou internationale, n’a cherché à faire la lumière sur les causes et les modalités d’assujettissement de la Grèce au régime de la Troïka. La dette, au nom de laquelle rien n’a été épargné à la population, reste le dogme au nom duquel est imposé un programme d’ajustement néolibéral qui s’accompagne de la plus profonde et la plus longue récession jamais connue en Europe en temps de paix.

mercredi 10 juin 2015

Brise de panique au Parlement Européen

Pour ceux qui n'ont pas encore signé, ajoutez votre voix à cette “Initiative Citoyenne Européenne” ( ICE, démarche répondant aux critères officiels incluse dans le traité de Lisbonne ), qui visait au départ un million de signatures (chiffre officiel pour qu’une ICE soit prise en considération par l’UE) pour octobre 2015, qui vient de dépasser les deux millions et affiche un but de 2.500.000 signatures pour octobre 2015. Ce chiffre pourrait bien être largement dépassé si l’on se réfère au rythme de signatures, en constante accélération, et ces indications chiffrées indiquant la formation d’une dynamique d’opposition au projet TTIP d’une considérable puissance...



Voyons si ces escrocs passeront encore outre notre volonté 

comme en 2005...

Un second déni flagrant de démocratie, 10 ans après le TCE, 

pourrait mobiliser davantage

que toute autre forfaiture.

 Nous avons TOUT à gagner!



La Commission européenne a rejeté l’enregistrement de notre première ICE le 11 septembre 2014 afin de nous tenir au silence; elle s'est justifiée via des explication légales très brèves et contradictoires.

Nous avons réagi de deux façons : 
1- Nous faisons appel de la décision de la Commission auprès de la Cour de justice européenne. 
2- Nous effectuons l’Initiative européenne citoyenne sans permission de Barroso ou de Juncker. 

Nous appelons ceci une Initiative européenne citoyenne en mode auto-géré (sECI en anglais, sEBI en allemand) car nous suivons en grande partie les règles d’une ICE officielle mais nous l’effectuons sans approbation officielle. C’est notre droit démocratique en tant que citoyens européens de poser des questions sur des sujets qui nous affectent : TTIP et CETA vont en effet bouleverser notre société...


Le TTIP face à une tempète citoyenne - dedefensa.org (Texte complet)

vendredi 1 mai 2015